logoalchb2

club partenaire

ecoleHB

labelOR

ffhb

lbhb2

La presse saison 2021-2022

À seulement 17 ans, Ludivine Mey, originaire de Châteaulin et membre du pôle espoirs du Brest Bretagne Handball, a disputé son premier match avec l’équipe professionnelle du club nord-finistérien, samedi, à la Brest Arena, face à Fleury (33-27). Au milieu des nombreuses joueuses internationales du BBH, la jeune ailière droite, arrivée à Brest en 2017, a joué 16 minutes et en a même profité pour inscrire un but. Photo Gauthier Le Roux

La joueuse

Loudéac a disputé une partie très serrée. N’arrivant jamais à prendre le large face à une formation de Kerlann (B) assez réduite, Elsa Premel-Cabic a réussi à faire basculer la rencontre à la faveur des Costarmoricaines en inscrivant les deux derniers buts. Très hachées par des temps morts déterminants, les deux dernières minutes ont été très tendues pour l’arrière qui permet à son collectif de s’octroyer trois points au classement.

Le Brest Bretagne Handball, qui souffre des absences de plusieurs joueuses, a sélectionné la jeune Ludivine Mey (17 ans) pour faire partie du groupe qui affrontera Fleury, samedi (20 h 30) en LFH.

La surprise du chef ! Pablo Morel, l’entraîneur du Brest BH, a décidé de faire appel à Ludivine Mey pour le groupe de joueuses qui disputeront le match de la 4e journée de LFH samedi à l’Arena contre Fleury (20 h 30).
La jeune ailière droite de 17 ans fait partie du pôle espoirs féminin du BBH et joue d’habitude avec l’équipe en N1. Elle est appelée pour pallier l’absence de Pauline Coatanéa, qui avait dû subir une opération chirurgicale bénigne.
Les Brestoises s’apprêtent à disputer leur dernier match avant la trêve internationale avec plusieurs blessées. En dehors de Coatanéa, le club finistérien est privé d’Aïssatou Kouyaté, Djurdjina Jaukovic, Tonje Loseth ainsi qu’Amandine Lagattu.

Premier week-end de championnat constaté pour l’Entente Aulne Porzay Handball : les seniors filles l’ont emporté, contrairement aux gars.

Premier week-end de championnat constaté pour l’Entente Aulne Porzay Handball. Après avoir bien travaillé depuis le début du mois d’août sous la houlette de Pierre Bodenes, les séniors filles 1, joueuses de Nationale 3, ont commencé par jouer l’une des équipes favorites avec un effectif amoindri puisque l’équipe a perdu quelques éléments.

Le score

LesDinanaises de Morgann Fenou ont sorti le grand jeu face à la réserve de Lanester ce week-end en s’imposant 34-16 à chez les Morbihannaises. Déjà distancé de huit points à la pause, Léhon-Dinan n’aura mis que cinq petites minutes, fatidiques pour Lanester, à passer le palier symbolique des dix buts d’avance. Les coéquipières de Maëva Jestin, la capitaine dinannaise, se sont réjouies de cette entrée en matière.

La phrase

« Il y a un noyau stable, elles mûrissent et nous devenons matures » telle était la conclusion de Thierry Goulard d’Aulne-Porzay qui a arraché la victoire à Taulé-Carantec. Malgré une première mi-temps poussive (14-10, 30') les Centre-Finistériennes se sont reprises sous l’impulsion d’Amélie Kolan (11 buts sur 11 tirs) pour s’imposer d’une courte avance. Ironie du sort, Aulne-Porzay vient d’enchaîner sa 8e victoire consécutive entre la fin de saison 2019, la courte saison 2020 et celle qui vient de démarrer.

La rencontre

Sportivement, l’Entente Aulne Porzay Handball est en place. Cependant, elle a pas mal de pain sur le plancher pour ce qui concerne la vie du club, au ralenti depuis de trop longs mois.

Covid oblige, la saison passée a été compliquée pour bien des clubs de sport (et pas que) mais particulièrement pour ceux qui jouent en intérieur. « Pour garder le contact, on a continué à s’entraîner à l’extérieur, même en hiver, et sous la pluie ! Comme autrefois », raconte Thierry Goulard, le vice-président de l’Entente Aulne Porzay Handball, que préside Marylène Tavennec.

Page 4 sur 5

lbhb2

logo plomodiern


logoCA

logo salaun holidays2

logo leclerc

logosport2000

Logo Allianz

Logo Allianz