logoalchb2

ecoleHB

labelOR

ffhb

lbhb2

La presse en parle

Avec ses huits réalisation, Angéline Perchirin (au centre - avec le ballon), a permis à Locmaria de décrocher sa première victoire.Locmaria a enregistré dimanche sa première victoire en N3 aux dépens de l’entente Aulne-Porzay.

7 défaites pour 7 matchs joués, le temps semblait bien long aux partenaires de la capitaine Chloé Abollivier, bonnes dernières du championnat. La réception des Sud-Finistériennes, 10e au classement, était l’occasion d’enfin débloquer les compteurs.

Avec cinq réalisation, Pierre Bodenes a été un homme fort face à Lesneven. pho- to d’archives Matt BrownL’ALC n’avait pas encore réussi à l’emporter deux fois consécutivement en championnat, cette saison. C’est désormais chose faite à la suite du succès face à Lesneven/Le Folgoët (30-28), acquis samedi sous les yeux de son ancien joueur Léo Le Boulaire, devenu professionnel à Cesson. « Il est passé dans l’après-midi pour assister à un match des U13, puis est revenu le soir pour donner le coup d’envoi du nôtre. Un grand merci à lui pour sa disponibilité », salue l’entraîneur châteaulinois Mickaël Kernéis.

Le samedi 8 décembre à 21 h, au gymnase Hervé-Mao, rocade parc Bihan, l’Amicale laïque Châteaulin handball accueille Léo Le Boulaire, sportif de haut niveau pour sa soirée partenaire. Il évolue depuis trois saisons en première division au sein des Irréductibles de Cesson, son club depuis 2010. Ce gaillard de 1,80 m a côtoyé le plancher du gymnase Hervé-Mao de 2006à 2010.
Il sera présent dans l’après-midi auprès des équipes jeunes pour leur raconter son parcours, signer quelques autographes et mettre l’accent sur cet engagement qui guide sa passion.
Lancé dans le grand bain de la Prénationale à l’AL Châteaulin à 16 ans, Léo est professionnel depuis plusieurs années. Il s’inscrit dans la durée avec le club phare de la Bretagne en handball masculin.

L’Entente Aulne Porzay, après avoir passé la première contre le PL Lambézellec, a enclenché la seconde contre la réserve de TCMP. La prochaine rencontre face à Locmaria autorise à croire en une troisième victoire consécutive.

Les handballeuses châteaulinoises ont retrouvé le sourire et une position au classement qui leur permet d’évacuer une éventuelle pression naissante, à l’issue de leurs six défaites consécutives en autant de matchs joués. Aussi, les Châteaulinoises ne partent pas la fleur au fusil et n’ignorent pas que leurs adversaires du jour peuvent, elles aussi, trouver le déclic qui leur fait défaut depuis le début de la saison.

En Nationale 3, samedi, les SF1 recevaient l’Entente Taule Carantec à domicile. Elles ont su imposer leur jeu dès le début de la rencontre avec Julie Tavennec qui a ouvert la marque. Les Châteaulinoises ont dicté leur rythme aux adversaires qui sont revenues au score en fin de première mi-temps avec deux buts d’avance. À la reprise, les filles de Thierry Goulard ont pris l’avantage jusqu’au coup de sifflet final grâce notamment à une solide défense et aux nombreux arrêts de Laura Kerbrat concurrencés par les rentrées fracassantes de Claire Cozien.

Châteaulin a su réagir à la suite du coup de gueule poussé par Mickaël Kernéis, la semaine dernière. Un entraîneur dont le nom ne figurait pas dans la case « responsable officiel » de la feuille de match à Betton (23-26). « La B évoluant aujourd’hui [dimanche], j’ai demandé à son coach [Kévin Marcelin] de venir avec moi, au cas où j’aurais eu besoin de jouer toute la rencontre, explique Kernéis, également gardien de but. C’était juste un changement sur le plan administratif, et non sur l’aspect du jeu. D’ailleurs, je n’ai pas joué, et Nathan Augustin a été très bon. A priori, les gars veulent que je continue ».

Page 11 sur 18