logoalchb2

club partenaire

ecoleHB

labelOR

ffhb

lbhb2

La presse en parle

Cornouaille Sud, déjà presque résignée

Avant le derby sud-finistérien face à Aulne-Porzay, qui n’est pas au mieux, la situation est préoccupante à Cornouaille Sud, où même l’entraîneure ne croit déjà quasiment plus au maintien. N3F (10e journée). Cornouaille Sud - Aulne-Porzay, dimanche (14 h)

N3F (10e journée). Cornouaille Sud - Aulne-Porzay, dimanche (14 h)

Des absences préjudiciables, des trous d’air dans certains matchs… Voilà le genre d’explications que l’on s’attendait à retrouver de part et d’autre avant le derby sud-finistérien.Mais ces échos-là ne valent que pour Aulne-Porzay, l’entente entre Châteaulin et Plomodiern, qui n’a plus gagné depuis deux mois (quatre défaites avant un nul samedi) mais dont l’objectif de « terminer dans la première partie de tableau » est encore atteignable, selon son entraîneur, Thierry Goulard.

Gagner, Cornouaille Sud (regroupement de Concarneau et Cap-Sizun) n’y est parvenu qu’une seule fois en 2019… et c’était la saison dernière. L’exercice en cours, avec huit défaites en autant de matchs, est catastrophique, la situation… plus qu’alarmante.

« J’ai peur des conséquences de ce derby »

« Toutes nos joueuses majeures sont parties pendant l’intersaison. On n’a pas réussi à les remplacer par des recrues parce qu’à côté de celui du Roz Hand’Du (N2F, club voisin), notre projet n’attire pas, constate, impuissante, la coach de la lanterne rouge, Typhaine Poiraud. Du coup, mes titulaires sont des étudiantes, de 19 à 21 ans, qui jouaient 15 minutes par mi-temps la saison passée… »
La technicienne, dont l’équipe s’est maintenue de justesse en mai, ne dispose pas non plus d’un groupe suffisant, avec seulement huit joueuses disponibles par match. « Les filles perdent de plus en plus confiance… Mais je ne peux pas leur en vouloir, car même moi, j’ai du mal à trouver de la motivation. J’ai peur des conséquences de ce derby ».
Nommée entraîneure en mars, deux mois après sa retraite de joueuse et suite au départ soudain d’Eric Guével, Typhaine Poiraud souhaiterait même redevenir assistante. « De toute façon, il y aura du changement à l’intersaison, assure-t-elle. Je ne pense pas que les jeunes vont rester après une année de défaites ».

Vincent Naël

logoCA

logo salaun holidays2

logo leclerc

logosport2000

allianz

logoimage small2