logoalchb2

club partenaire

ecoleHB

labelOR

ffhb

lbhb2

La presse en parle

N3F. Entente Aulne/Porzay - Entente Bas Léon, samedi (19 h)

Mélodie Monfort et Aulne/Porzay reçoivent Bas Léon. Photo Pascal PriolLes handballeuses du bord de l’Aulne reprennent la compétition après leur journée d’exemption en raison du nombre impair d’équipes composant le groupe. Et autant dire que la reprise s’annonce corsée avec la réception du tout nouveau leader, Bas Léon.
« C’est la troisième fois que nous affrontons les leaders... après Lesneven et Plouvorn », fait remarquer Thierry Goulard, le technicien châteaulinois. « J’avais pronostiqué, après notre première confrontation, qu’elles ne seraient pas loin de la vérité en fin de saison », relate-t-il. Cependant, en se remémorant le scénario de l’année dernière, il demeure optimiste quant à la poule retour. « Il faudra commencer à prendre des points et arrêter de ne disputer que des bons matchs », souligne-t-il. Onzièmes, ses joueuses n’ont plus connu la victoire depuis le 5 octobre et la quatrième journée de cette poule de Nationale 3 féminine. Et Thierry Goulard de conclure : « Pour espérer inquiéter l’armada nord finistérienne, toutes les filles devront être en forme ensemble »

L’Entente Aulne Porzay a le vent en poupe. À tous les niveaux de jeu, du baby-hand aux seniors. Forte de 300 licenciés, l’Entente compte bien ne pas s’arrêter en si bon chemin et développer davantage le handball sur le territoire.

Avec Émilie Moreau, mandataire judiciaire dans sa vie professionnelle mais bénévole depuis toujours, le baby-hand fait le plein cette année, avec 28 enfants de 4 à 6 ans.

L’équipe fanion de l’Entente Aulne-Porzay s’est inclinée, samedi soir, face aux Brestois de l’Avenir du Ponant, sur le score de 23-25. Après une belle première période, les Châteaulinois menaient pourtant 13-11. Les Brestois, bien classés dans ce championnat, ont toutefois su accélérer le rythme lors du deuxième acte. Sans Antoine Flao, blessé à la main, le groupe a résisté jusqu’à la 56e, avant de terminer le match à six après une sanction contre Julien Nédélec. Malgré les nombreux arrêts de Nathan Augustin, les jaunes se sont donc inclinés par deux buts d’écart. Samedi prochain, ils devront se racheter face à Guingamp HB à Hervé-Mao, à 21 h.

Goûter des Rois, samedi, à la salle communale, préparé par les aînées des équipes seniors féminines de l’Entente. L’occasion de faire le lien entre deux générations de handballeurs du Porzay qui se croisent peu dans le cadre de l’Entente sportive. Un prochain rendez-vous sportif et gourmand se tiendra en février ou mars. Cette journée de découverte du handball sera proposée aux enfants âgés de 5 à 9 ans, curieux de découvrir cette discipline.

Repas le 29 février, soirée Rougail à la salle communale de Plomodiern, à consommer sur place ou à emporter.

N3F. Léhon-Dinan’Com HB - Entente Aulne Porzay : 35-28

Les Finistériennes tenaient la barre durant le premier quart d’heure de jeu. Les Léhonnaises montaient en rythme et les visiteuses étaient submergées par la grande houle costarmoricaine en première période avant de reprendre le fil du match en seconde.

N3F. Léhon Dinan’Com HB - ENT Aulne Porzay, ce samedi (21 h)

L’heure de la reprise a sonné pour les handballeuses du bord de l’Aulne, après cinq semaines de coupure. Thierry Goulard, le technicien châteaulinois, espère que la trêve aura au moins permis à ses joueuses de se régénérer mentalement, à défaut d’une présence assidue aux entraînements. Le prochain déplacement en terre costarmoricaine ne s’annonce pas des plus aisés. En effet, l’équipe de Léhon-Dinan ambitionne une cinquième victoire consécutive à domicile. Aussi, les partenaires de Morgane Lallaouret se préparent à une rencontre difficile dans la salle Delphes. Le staff centre-finistérien devra se passer de Mylène Le Stum, toujours blessée, mais table sur le retour de Daphné Gouriten pour compléter son effectif. « C’est un match de reprise. On va chez une belle cylindrée du championnat, une formation qui surfe actuellement sur une dynamique très positive », estime Thierry Goulard. « Il nous faudra combler les inévitables maladresses dues à la trêve des confiseurs, par un esprit d’abnégation. C’est un match qui doit nous permettre de repartir de l’avant », conclut-il.

Page 5 sur 14

logoCA

logo salaun holidays2

logo leclerc

logosport2000

allianz

logoimage small2