logoalchb2

ecoleHB

labelOR

ffhb

lbhb2

La presse en parle

Toujours déterminante en attaque, Mélissa Breton, malgré ses onze buts, n’a pas permis aux Cornouaillaises de s’imposer à domicile.Aulne-Porzay si près, si loin

La rencontre démarrait tambour battant, les Finistériennes étaient les premières en action, mais les visiteuses ne l’entendaient pas de cette oreille et menaient au score au bout de cinq minutes de jeu (2-3). La suite était un mano a mano très engagé entre les protégées de Thierry Goulard et celles Marie-Géraldine Cahéric, son homologue morbihanaise. Le redoutable bras armé gauche de Breton permettait aux siennes de rester à portée de fusil des partenaires de Le Lan (5-6,10’). La capitaine adverse, Lelièvre-Hélias, faisait montre, elle aussi, d’une habileté remarquable, tant dans le jeu que dans les jets de 7 mètres. La partie était plaisante et le rythme imposé par les deux équipes était enlevé. Les Morbihannaises menaient, certes, les débats (7-9, 15'), mais les handballeuses finistériennes recollaient au score (11-12, 20’). L'intérêt des débats montait crescendo, et les dix dernières minutes du premier acte se concluaient avec un avantage de deux petits buts en faveur des Guidéloises.

Thierry Goulard et Aulne-Porzay auront fort à faire contre Guidel-Quéven.Les Châteaulinoises refouleront le parquet de la salle Hervé Mao pour la 14e journée du championnat, un mois après la réception du leader rennais. Interruption ne rimant pas avec inactivité, les filles de Thierry Goulard, l’entraîneur centre-finistérien, n’ont pas coupé et se sont entraînées, sans relâche, durant cette longue coupure.
Une rencontre amicale a même été disputée contre la réserve du Roz Hand’Du 29, vendredi dernier. Le contenu a apporté une satisfaction au coach local, qui en a retiré des enseignements très intéressants pour la suite des opérations. Cependant, Thierry Goulard s’attend à un match difficile contre Guidel-Quéven, le voisin morbihannais.

s spectateurs étaient au rendez-vous pour assister à la représentation de cette pièce de théâtre et n’ont pas regretté le déplacement : plus un siège de libre et des rires pendant tout le spectacle…Dimanche après-midi, à la salle des fêtes de la rue Balzer, les Douarnenistes (surnommés en breton « Penn Sardin », « têtes de sardine ») de la troupe « Café, pain, beurre » ont proposé leur nouvelle pièce, « Y’a du fricou dans l’air ». Une pièce devant laquelle ont pris plaisir à rire les 150 spectateurs (les Châteaulinois sont surnommés en breton « Penn Eog », « têtes de saumon ») qui ont rempli la salle, à la grande satisfaction de Marylène Tavennec, présidente du club de handball châteaulinois. Cette pièce a été écrite par Monique Chapalain, présidente de la troupe : « C’est l’histoire de Douarnenistes en coiffe qui se dévergondent. Josépha, veuve, a fait insérer une annonce dans le journal pour trouver un homme. Mais lorsque le prétendant arrive, rien ne se passe comme prévu. Angèle, son amie, ses parents, ses enfants, tout le monde met son grain de sel. Il y a alors des quiproquos et des portes qui claquent ».

Super, les glissades au Jumpoland !Lundi matin, le gymnase Hervé-Mao a retenti de rires et de cris de bonheur. Les enfants étaient nombreux à s’ébattre au Jumpoland installé, dimanche, sous le regard attendri de parents, ravis de voir leur progéniture s’amuser. Le Jumpoland offre de nombreuses structures gonflables où les enfants peuvent s’amuser. Ces animations ludiques, ouvertes à tous, permettent de profiter de divers ateliers récréatifs, plus ou moins sportifs. Les animations sont composées de structures modulaires, de parcours, de trampolines, de sumos gonflables, de jeux de bois, d’une piscine à bulle ainsi que d’ateliers de maquillage. Jusqu’à lundi, jeunes et moins jeunes de tous âges étaient ainsi les bienvenus.

lt20190212À l’entrée de cette nouvelle période de vacances, le club de handball avait invité, samedi, les enfants nés entre 2008 et 2011 pour deux séances de découverte de ce sport, mais aussi pour un temps d’amusement entre copains. Les enfants ont répondu présent puisqu’ils étaient pus d’une vingtaine à participer, avec beaucoup d’entrain, aux différents ateliers mis en place par les bénévoles et les éducateurs stagiaires du club. La même opération se déroulait, dans le même temps, à Châteaulin, club partenaire de Plomodiern.

Les résultats chez les seniors. Les seniors gars 2 (photo) sont restés maîtres du jeu face au HBC Pays de Rhuys. Victoire 33 à 23 sous la houlette de Kevin Marcelin. Les seniors gars 3 se sont rendus au Roz Hand Du. Victoire 44 à 9. Les seniors gars 4 se sont défoulés sur les gars du cap Sizun, victoire 38 - 22.Pour les seniors filles1 : après un début de rencontre compliqué, samedi soir, face à l’ogre rennais, les filles de l’Entente vont relever la tête jusqu’à la 57e minute. Mais à la faveur d’une double exclusion, les filles du CPB Rennes vont ensuite donner au score une ampleur plus conforme à leur statut. La fin de la rencontre sera sifflée sur le score de 32 à 22. Bonne entrée en matière pour le groupe 2 des seniors filles qui a mis du rythme dès le début de match faisant douter l’équipe de l’HBC Briec, pourtant dans le trio de tête du classement. La bascule du match se fait dans les dix dernières minutes, durant lesquelles Briec enchaîne les actions sans que la défense de l’Entente Aulne-Porzay ne soit assez réactive pour stopper les combinaisons. L’écart se creuse pour finalement laisser s’imposer Briec sur un score de 28 à 22. Chez les garçons 1, en quête de réhabilitation, les Morbihannais ont fait trébucher les Jaunes. Fin du match sur le score de 31 à 26 en leur défaveur.

Page 7 sur 18