logoalchb2

ecoleHB

labelOR

ffhb

lbhb2

La presse en parle

La saison dernière, l’équipe féminine est montée en Nationale 3.Les championnats reprennent, samedi, pour les équipes de handball de Châteaulin. L’occasion de faire le point sur les différentes formations seniors.

« La prépa s’est bien passée, avec de nombreux joueurs motivés lors des séances d’entraînements, surtout du travail de remise en forme physique », a commenté Mickaël Kerneïs, entraîneur de l’équipe masculine évoluant cette saison en Prénationale. « Les matches amicaux ont été intéressants dans le combat et dans le travail collectif, mais il faut maintenant conserver ce rythme jusqu’au début de championnat en épurant nos erreurs, notamment dans le choix balle en main, mais ça va venir… Trois recrues pour l’instant, pas de prétention vu le championnat très dense qui va nous attendre, bien malin celui qui va prédire l’équipe qui va monter et descendre. La recherche est surtout de trouver le plus tôt possible le bon rythme et le combat qui nous a habités pendant les matchs amicaux et être le plus constant possible à ce niveau et après on verra ».

Melissa Breton et les handballeuses de l'entente Aulne-Porzay s'attendent à un début de championnat compliquéGoulard : « Un saut dans l'inconnu »

Contrairement à leurs voisines concarnoises, qu'elles avaient devancées la saison passée en tête d'excellence régionale féminine, les Châteaulinoises de l'entente Aulne-Porzay vont repartir avec un effectif identique, à condition que Pauline Lallaouret reprenne bien une licence. « C'est un saut dans l'inconnu qui va être difficile à effectuer car cette accession en Nationale 3 territoriale est davantage qu'une montée. Elle correspond à une montée et demie », souligne l'entraîneur Thierry Goulard. Comme l'autre équipe sud-finistérienne, l'objectif sera donc d'en laisser deux derrière pour se maintenir à ce tout nouveau niveau, tout beau.

Jordan Caourin et les Châteaulinois sont l’une des deux équipes promues en PNM.À l’orée du début du championnat, samedi, les deux clubs du Sud-Finistère présents en Prénationale sont quelque peu dans l’inconnu en terme d’objectifs. Châteaulin, le promu, revient dans un niveau qu’il a quitté il y a deux saisons, alors que le club d’HB Sud 29 a changé d’entraîneur.

> Châteaulin n’est pas inquiet

LotoVendredi dernier, le loto de début de saison de l’Amicale laïque Châteaulin handball avait eu lieu à l’espace Coatigrac’h. 350 joueurs ont participé à cette manifestation ; un bilan satisfaisant pour les organisateurs du club. L’organisation de la soirée, bien rodée, a été entrecoupée de deux pauses qui ont permis aux joueurs de profiter des gâteaux réalisés par les joueurs et parents de licenciés et des crêpes. La soirée a vu de nombreux participants repartir avec de beaux lots. « Merci à tous les volontaires, encadrants, sympathisants, licenciés, parents et au public venu nombreux. Il est rappelé que les différentes manifestations, loto, troc, puces, tombola… sont essentielles au fonctionnement de l’association. C’est aussi l’occasion de montrer et de mettre en œuvre la cohérence du club en faisant participer tout le monde », a expliqué Nathalie Friant, trésorière de l’association.

Tandis que les seniors gars ont pour objectif de jouer les premiers rôles de Prénationale, les seniors filles visent le maintien en Nationale 3Avec quatre entraînements par semaine, inutile de dire que le moment de se détendre au soleil est révolu. Les traversées du gymnase au pas de course ont bientôt eu raison des rythmes cardiaques et des souffles les mieux aguerris.

Page 18 sur 18